AFRIQUE/BURKINA FASO - Nouvelle attaque contre une église provoquant la mort de 4 fidèles assistant à la Messe dominicale

lundi, 27 mai 2019 persécutions groupes armés terrorisme
Benetton ChinosCarrots Rosa Camel Vêtements Femme TJc3lFK1

Sarenza403426 PatchworknoirBottines Boots Et Classic W Ugg Chez Short rodBCxWQe

Ouagadougou (Agence Fides) – Quatre fidèles ont été tués dans le cadre d’une nouvelle attaque perpétrée contre une église au cours de la Messe dominicale au Burkina Faso, le Dimanche 26 mai, à Toulfé, un village sis à une vingtaine de kilomètres de Titao, chef-lieu de la province septentrionale de Loroum.
« La communauté chrétienne de Toulfé a été la cible d’une attaque terroriste alors qu’elle était réunie pour la Messe dominicale. L’assaut a causé la mort de quatre fidèles » a annoncé dans un communiqué S.Exc. Mgr Justin Kientega, Evêque d’Ouahigouya.
Selon les témoignages recueillis, 8 hommes lourdement armés sont entrés dans le village aux alentours de 09.00 locales sur quatre motocyclettes. Ils sont entrés dans l’église où la communauté venait de se réunir pour participer à la Messe, ouvrant le feu de manière indiscriminée. Trois personnes sont mortes sur le coup, une autre est décédée des suites de ses blessures. L’attaque a par ailleurs fait des blessés.
L’attaque d’hier fait suite à celui du Dimanche 12 mai, contre la Paroisse de Dablo dans le cadre de laquelle un groupe armé a tué le Père Siméon Yampa et cinq fidèles (voir Fides 13/05/2019), à celle du 13 mai à l’encontre d’une procession mariale à Singa, caractérisée par la mort de quatre fidèles et par la destruction d’une statue de Notre-Dame (voir Fides 14/05/2019). On se souviendra également que, le 15 février dernier, dans le cadre d’une attaque contre le poste de contrôle de Nohao, à la frontière avec le Ghana, avait été tué le Père Antonio César Fernández, missionnaire salésien de nationalité espagnole (voir Fides 16/02/2019).V Fg Adulte Lotto Potenza 200 Stadio Football uT351cJKlF
« Face à cette inquiétante vague de violence qui déferle sur le Burkina Faso mais aussi sur le Niger, le Mali et le Nigeria, nous exprimons notre plus forte condamnation et nous désirons assurer nos frères et sœurs frappés par la violence de notre solidarité, de notre prière et de notre compassion. En tenant notre Assemblée ici au Burkina, nous avons voulu vous donner un signe de notre proximité efficace et émotionnelle » ont écrit dans le communiqué final les participants à la III° Assemblée plénière des Evêques d’Afrique occidentale (CERAO), tenue à Ouagadougou, au Burkina Faso (voir Fides 22/05/2019). (L.M.) (Agence Fides/27/05/2019)


Partager: